Nouvelles recettes

Venez l'obtenir avec le réseau de contenu culinaire : 3/2/2013

Venez l'obtenir avec le réseau de contenu culinaire : 3/2/2013


Présentation d'un tour d'horizon des bonnes recettes et des critiques du réseau de contenu culinaire cette semaine

Venez le chercher! Nos blogueurs du Réseau de Contenu Culinaire ont des trucs formidables...

Lorsque vous vous inscrivez à Les newsletters du Repas Quotidien vous êtes assuré de la livraison de tout ce qui concerne la nourriture et les boissons. Vous cherchez les meilleurs endroits pour manger et boire à la maison et à l'étranger ? Vous cherchez des astuces pour vous divertir autour de la table ? Besoin d'un petit coup de main en cuisine ? Nos articles vous emmènent dans des aventures culinaires à travers le monde, rassemblent les gens et aident les cuisiniers à domicile de tous niveaux à réussir.

Cliquez ici pour voir les histoires du réseau de contenu culinaire que nous avons présentées cette semaine

Notre mission est d'être tout ce qui concerne la nourriture et la boisson. Mais nous ne pouvons pas le faire sans les voix de tout le pays (et du monde). C'est pourquoi The Daily Meal a créé le Culinary Content Network, une communauté sur invitation uniquement d'écrivains de recettes, de critiques de restaurants, de blogueurs culinaires et de photographes appréciés par nos rédacteurs pour leur compréhension de tout ce qui est culinaire. C'est un moyen de mettre en évidence une collection vraiment spéciale et diversifiée de voix passionnées et bien informées, et de permettre aux lecteurs de The Daily Meal et aux autres contributeurs de les connaître également.

Si vous n'êtes pas familier avec le réseau de contenu culinaire de The Daily Meal, vous devriez l'être. Vous trouverez du nouveau contenu promu quotidiennement sur la page d'accueil sous la section des fonctionnalités, ainsi que sur les pages individuelles des chaînes. A quel genre de choses faut-il s'attendre ? Soupe de riz aux œufs citronnés avec menthe de Fresh Eggs Daily (Parce que la vie est juste meilleure avec des poulets), cocktails au safran de Fun From Behind Bars, pain aux pois chiches germés de cette vie végétalienne crue, côtelettes de poêle en fer noir avec champignons et sauce au whisky du Tennessee de Twirl et Goûter… ce ne sont là que quelques exemples des membres passionnés du Culinary Content Network.

De nouvelles recettes et de bonnes critiques sont constamment publiées, mais avec la nouvelle conception de notre newsletter, nous apportons également ces grandes voix directement dans votre boîte de réception. Avec cet article, nous allons également présenter régulièrement des résumés hebdomadaires de certaines des grandes histoires du réseau de contenu culinaire qui ont été présentées dans The Daily Meal. Bienvenue, il y a un monde de bonne bouffe et de folk à explorer.


Podcast fait maison Épisode 9: Aarón Sánchez sur Mom's Mole, Quesadillas de fin de soirée et Sopa Seca fait maison

Apprenez à connaître le chef Aarón Sánchez, un rebelle à la cause (respectable).

Sánchez partage ces histoires et plus encore dans l'épisode neuf de Homemade. Sa conversation avec son ami et hôte Martie Duncan couvre les hacks de barbecue, les trois ingrédients qu'il garde toujours à portée de main, et le podcast qu'il lance avec sa mère. De plus, il révèle la recette à cinq ingrédients qui fonctionne comme une marinade, une trempette et une vinaigrette. Téléchargez-le gratuitement surਊpple Podcasts, Spotify, et partout où vous écoutez des podcasts à partir du 22 juillet.

À propos d'Aarón Sánchez

Avec une restauratrice new-yorkaise comme mère, Aarón Sánchez a grandi autour de la nourriture. Confiante en son potentiel, elle a demandé à Sánchez, 16 ans, de travailler sous la direction du chef Paul Prudhomme dans son restaurant de la Nouvelle-Orléans. Depuis 2001, Sánchez est apparu dans des séries télévisées comme Throwdown! avec Bobby Flay, Iron Chef America et La meilleure chose que j'aie jamais mangée. Il est peut-être mieux connu pour avoir joué dans Masterchef et Haché. Auteur de livres de cuisine de troisième génération, il a écrit La Comida del Barrio Nourriture simple, grande saveur et un mémoire, D'où je viens. Il possède Johnny Sánchez à la Nouvelle-Orléans, où il travaille comme chef.

Suivez-le sur Facebook, Instagram et Twitter et consultez son site Web.

Transcription de l'épisode

MARTIE DUNCAN Bienvenue dans Homemade from Allrecipes. Je suis Martie Duncan. Chaque semaine sur ce podcast, nous célébrons l'idée que certains de nos plats familiaux préférés ont des histoires vraiment intéressantes. Et aujourd'hui, je parle à un chef qui peut retracer son histoire culinaire du nord de l'Espagne au Mexique en passant par New York, puis la Nouvelle-Orléans, où aujourd'hui, son restaurant, Johnny Sánchez, allie les saveurs mexicaines à l'hospitalité de la Nouvelle-Orléans. .

Vous connaissez peut-être Aarón Sánchez, lauréat du prix de la Fondation James Beard, de l'émission préférée de tout le monde, Food Network&aposs Chopped, ou peut-être de Fox&aposs MasterChef, où il fait équipe avec le chef britannique Gordon Ramsay en tant que juge sur la série de cuisine de compétition populaire. Son dernier livre est un mémoire avec des recettes, bien sûr. C'est un regard inspirant sur sa vie, sa nourriture et sa famille. Il&aposs;appelle D'où je viens : leçons de vie d'un chef latino. Aarón, bienvenue dans Homemade.

AARÓN Merci beaucoup. Toujours un plaisir de te voir ma chérie. Et d'entendre ta voix. C'est un gros câlin quand je t'entends. Tu sais ce que je veux dire? Alors, je suis tellement content que tu m'aies.

MARTIÉ Je suis si heureuse de t'avoir aussi. Vous savez, vous êtes l'un de mes préférés. Et nous nous sommes amusés ensemble à faire des émissions de cuisine. Vous n'êtes qu'une fête. Vous êtes heureux. Vous êtes tellement amusant. Je veux donc commencer par, par exemple, quelques questions personnelles avant de nous plonger dans la cuisine. Et ça ?

RAAÓN Je suis d'accord avec ça. Je suis un livre ouvert, ma chérie.

MARTIÉ D'ACCORD. Eh bien, commençons par l'évidence. J'ai vu une photo de toi sans chemise, et tu as un million de tatouages. Combien en avez-vous?

RAAÓN Eh bien, ce n'est pas vraiment autant que moi. It&aposs plus sur l'expérience. Je me fais tatouer depuis plus de 20 ans. Et je l'ai commencé juste parce que j'ai toujours eu une nature rebelle envers moi. J'ai toujours voulu aller à contre-courant.

MARTIÉ Nooon.

RAAÓN Et oui, exactement. Croyez-le ou non. Les tatouages ​​étaient donc un moyen de m'exprimer, que ce soit à travers ma famille ou ma culture et juste des images sympas. C'est vraiment ce qu'est le tatouage. Alors c'est drôle maintenant comment c'est devenu si cliché que pour être un jeune cuisinier, il faut avoir un tas de tatouages.

MARTIÉ C'est vrai.

RAAÓN Je suppose que j'étais en avance sur la courbe.

MARTIÉ Lequel a été votre premier tatouage ?

RAAÓN Eh bien, j'en avais un sur le dos pour honorer mon père qui est décédé quand j'avais environ 13, 14 ans, et c'était juste quelque chose de vraiment simple et direct. Son nom et peut-être un crucifix ou quelque chose comme ça.

MARTIÉ Et puis laquelle est votre préférée ?

RAAÓN Vous savez que j'ai un tas de mon fils. J'ai son nom à quelques endroits. Et puis j'en ai un chouette sur ma jambe qui vient de fêter son anniversaire : le 3 mars 2011. J'ai donc un petit bébé hochet, comme un hochet à l'ancienne.

MARTIÉ Ainsi, la plupart des tatouages ​​célèbrent votre famille, votre amour, votre passion.  

RAAÓN Ils sont un très bon rappel de ce que vous avez vécu, où vous allez. C'est une expérience. Vous savez, je veux dire, il s'agit autant d'avoir le coup. Vous savez que je veux dire?

Certaines personnes aiment passer deux heures dans un salon de coiffure ou autre et parler et toutes ces bonnes choses. Quand je vais dans un magasin de tatouage, c'est ce que je ressens.

MARTIÉ Très bien, vous êtes également connu comme un passionné de musique. Et je sais que vous avez toujours de la musique. Que contient votre liste de lecture ?

RAAÓN Eh bien, je suis un sac mélangé, chéri. Donc j'aime la musique mariachi traditionnelle, les trucs de ranchera pour faire bouger tout le monde. Mais j'adore la musique old-school & apos80s &aposcause c'était mon époque comme la vôtre.

MARTIÉ Oh, non, le mien aurait pu être un peu — en arrière le mien juste un peu. I&aposm &apos70s tout le chemin. Tout le. Je suis une fille des années 70. J'adore cette musique des années 70.

RAAÓN Je t'entends. J'aime ça aussi. Et j'ai, vous savez, comme Portugal l'Homme. Il y a un artiste nommé Amos Lee, que j'aime vraiment, de Philadelphie.

MARTIÉ J'aime Amos Lee.

RAAÓN I&aposm aussi un Texan. Tu sais ce que je veux dire? Alors j'aime aussi la musique country.

MARTIÉ Ah bon? 

RAAÓN Oui, je possède des bottes de cowboy. Si vous achetez des bottes de cowboy, il y a de fortes chances qu'elles aient été fabriquées à El Paso.

MARTIÉ Maintenant, c'est quelque chose que je ne savais pas.

RAAÓN Oui, ma&aposam.

MARTIÉ Très bien, maintenant, voici une bonne question pour vous. Vous avez un avion privé ravitaillé et vous attend sur le tarmac, prêt à aller où vous le dites. Où allez-vous?

RAAÓN Ouh. Cette destination change un peu. Mais depuis peu, je veux désespérément aller dans le nord de l'Espagne, au Pays basque, et visiter d'où viennent mes ancêtres.

MARTIÉ Oh vraiment?

RAAÓN Ils viennent d'une petite ville appelée Bilbao. Ils ont fait leur genre de voyage à travers les Caraïbes à l'époque et au Mexique. J'adorerais donc venir rendre visite à mes ancêtres en Espagne.

MARTIÉ Je veux aller avec toi.

RAAÓN Oui. Chérie, ne t'inquiète pas. Tu sais, on s'éclate. Nous allons ensemble.

MARTIÉ Très bien. Ouais, ça a l'air incroyable. Je ne savais vraiment pas que vos ancêtres étaient de cette région d'Espagne.

RAAÓN Hum.

MARTIÉ C'est assez fascinant. Et c'possède un immense territoire culinaire, la région basque espagnole.

RAAÓN Absolument. Ils ont ces merveilleuses, cette culture cool des clubs de dîner masculins, où tous les hommes se réunissent et ils cuisinent tous ensemble et boivent du cidre, & du sidra, et cuisinent du poulpe avec du simple sur le gril. Et puis ils ont toutes ces belles vieilles traditions là-bas dans le nord-ouest de l'Espagne, ce qui est vraiment cool.

MARTIÉ J'aime ça. J'aimerais qu'il y en ait plus ici. C'est fascinant. Là où les hommes se réunissent, allumez le gril pour vous asseoir — juste les hommes — et parler.

RAAÓN Et détendez-vous. Oui. Ils parlent tous. Tu sais? Et ça passe un bon moment.

MARTIÉ Nous arrivons donc à la saison des grillades en ce moment. Que mettriez-vous sur le gril si vous aviez un barbecue dans votre jardin pour votre famille ou vos amis ?

RAAÓN Donc, maintenant, si j'allais jeter quelque chose sur le gril, je ferais un carré de bouts de côtes non désossés. Bas et lent, revenez à mes racines texanes et suivez cette voie avec du bœuf texan.

MARTIÉ Expliquez-moi la préparation à ce sujet. Est-ce que je le fais mariner ? Est-ce que je viens de—

RAAÓN Frotter à sec. Je suis une de ces personnes qui n'aiment pas mettre du sel sur mes frictions jusqu'à ce que je doive cuisiner.

MARTIÉ J'ai remarqué ça.

RAAÓN Oui. Le sel augmentera l'humidité. Si vous voulez de la poudre de piment ancho sec, des tonnes de poivre frais concassé. Peut-être un peu plus de ces petites épices aromatiques comme le fenouil et peut-être un peu de cumin. Comme s'amuser avec ça parce qu'une côte courte peut prendre beaucoup de saveur.

MARTIÉ Ensuite, vous faites votre frottement à sec. Faites-le à température ambiante, puis mettez-le sur le gril, bas et lent. Pour quelle raison? Vingt minutes par livre ou quelque chose comme ça ?

RAAÓN Ouais, à peu près ça. Maintenant, vous avez comme les Green Eggs et les Traegers et toutes ces bonnes choses qui peuvent vous permettre d'être très économique avec la quantité de charbon que vous dépensez. C'est la seule chose que les gens doivent comprendre, c'est que, oui, vous achetez un Big Green Egg et c'est cher, mais vous finissez par économiser de l'argent sur le charbon de bois sur le long terme.

MARTIÉ Je n'y ai jamais vraiment pensé de cette façon. Mais c'est un bon point.

Ainsi, en raison du coronavirus, COVID-19, tout le monde est à la maison et cuisine beaucoup plus que nous ne nous accordons généralement le temps de le faire. Je sais que vous avez également aidé les agriculteurs. Pouvez-vous nous parler un peu de ce que vous avez fait pendant le confinement ?

RAAÓN Ouais, donc en gros, j'étais là pour tourner la saison onze de MasterChef, et puis les circonstances nous ont évidemment fait arrêter. Nous avons donc en quelque sorte terminé la moitié de la production. Et puis, j'ai pris sur moi de mettre en quarantaine avec moi et mon oncle, vous savez, Tio et ma famille. Et donc j'ai fini par passer environ deux mois ici à Los Angeles avant de revenir à la Nouvelle-Orléans.

Ainsi, pendant cette période, nous avons d'excellentes relations avec les restaurants familiaux ici à Los Angeles. Et puis nous avons compris que nous pouvions aller là-bas et rendre visite aux agriculteurs et leur apporter de la nourriture comme moyen de leur dire merci. Parce qu'ils ont été une bouée de sauvetage essentielle pour nous tous pendant tout ce temps. Les agriculteurs n'ont d'ailleurs pas arrêté.

RAAÓN La raison pour laquelle vous allez au magasin et que vous achetez, c'est que les gens travaillent toujours.

MARTIÉ Je pense que c'est peut-être le dernier groupe de personnes auquel nous pensons être en première ligne, mais en termes de chaîne d'approvisionnement et de livraison de nourriture, les agriculteurs sont en première ligne.

RAAÓN Absolument.

MARTIÉ J'apprécie donc que vous disiez merci et que vous alliez dans les fermes et que vous vous occupiez de ces gens. Alors merci d'avoir fait ça.

RAAÓN Oui. Vous savez, et pour moi, je ne cherche jamais de distinctions ou de tape dans le dos. Ce n'est pas moi. Je suis très humble, et ce n'est pas mon style. Une des choses que je demanderais aux gens qui suivent votre émission et toutes les choses que nous faisons — la seule chose que je vous demanderais, c'est de soutenir nos restaurants. Viens là-bas et dépense de l'argent. C'est tout ce que j'ai besoin que vous fassiez. Et c'est le plus grand merci que vous puissiez nous faire ainsi qu'à notre équipe.

MARTIÉ Eh bien, pour ceux d'entre vous qui n'ont jamais été à Johnny Sánchez, laissez-moi vous dire quoi. C'est une expérience. C'est tellement amusant. Aarón&aposs amusant de toute façon. Donc, vous savez, son restaurant serait amusant. Mais c'est une nourriture sérieuse, une saveur sérieuse.

RAAÓN Absolument.

MARTIÉ Vous avez l'esprit et le cœur de la Nouvelle-Orléans.

RAAÓN Oui. Et je veux être clair, pour les gens qui essaient de comprendre ce que nous faisons au restaurant. Nous ne sommes pas un restaurant mexicain-louisianais. Donc, ce n'est pas comme si je mettais, vous savez, des tacos aux crevettes étouffées.

MARTIÉ Droite.

RAAÓN Ce n'est pas ce que nous faisons. Nous sommes un restaurant mexicain traditionnel avec une technique moderne, utilisant les meilleurs ingrédients possibles. Mais ce que nous faisons, c'est que nous utilisons des produits de la Louisiane, évidemment. Et ce que nous apportons à cela, c'est ce sens formidable de l'hospitalité du Sud, qui est indéniable et qui est la meilleure au monde. Tu sais? Faire passer les besoins des autres avant les vôtres, y répondre et vous donner de la joie ? Voilà ce qu'est l'hospitalité.

MARTIÉ Vous savez, les gens ne le savent peut-être pas, mais vous avez une longue histoire avec la Nouvelle-Orléans bien avant de commencer Johnny Sánchez. Parlez-moi un peu de votre expérience avec Paul Prudhomme.

RAAÓN Oui. Vous savez, j'ai fait allusion un peu plus tôt aux tatouages ​​​​de mon père qui est malheureusement décédé très jeune. En tant que jeune homme, j'ai en quelque sorte mal réagi à cela et j'étais incorrigible et rebelle et je ne faisais peut-être pas les bonnes choses. Et tout cela est très bien documenté dans mes mémoires, D'où je viens, alors j'espère que vous pourrez tous le comprendre.

Mais je cherchais une direction. Je cherchais des conseils et du mentorat. Ma mère a appelé le chef Paul Prudhomme, avec qui ils étaient devenus de bons amis, et lui a dit : « Écoutez, j'ai ce garçon avec du potentiel, mais il doit se remettre en place. Nous devons le briser et le reconstruire. »

J'ai donc été envoyé à la Nouvelle-Orléans à l'âge de 16 ans pour un été et c'était littéralement un camp d'entraînement culinaire et un camp d'entraînement de la vie. Et puis il est devenu, évidemment, mon mentor, mais une figure paternelle. Et puis je suis revenu à 18 ans pour vivre un an. Et c'est là que j'ai été mordu par le virus de la Nouvelle-Orléans.

MARTIÉ Oui. Parlons donc un peu de vos mémoires. J'adore l'histoire de ta mère qui fabrique la taupe. Pouvez-vous en dire un peu plus à notre public ? C'est si charmant et une si douce histoire et un doux souvenir de nourriture.

RAAÓN Merci de dire ça. Tu sais, ma mère et moi venons juste de lancer notre propre podcast, pas en concurrence avec le tien, chérie. D'ACCORD? Mais ça va être sur Heritage Radio. Cela s'appelle Cuisiner en mexicain de A à Z. Donc ma première initiale, Aarón, et le nom de ma mère est Zarela avec un Z.

MARTIÉ Zarela.

RAAÓN Nous allons donc couvrir tous les différents ingrédients de la langue vernaculaire et du monde mexicains. Et puis ce que nous allons faire, c'est enseigner aux gens comment utiliser les ingrédients. Donnez-leur un peu d'arrière-plan, puis pimentez un tas d'histoires.

L'un d'eux est donc la taupe à laquelle vous avez fait allusion. Donc, je me souviens qu'à l'époque, au début des années 80, nous retournions à El Paso et au Mexique et nous étions comme ramener des ingrédients. Nous étions comme des mules chili. Vous savez ce que je dis ?

MARTIE Oui, je sais.

RAAÓN Parce que nous ne pouvions pas obtenir les ingrédients à New York. Alors ma mère nous chargeait en quelque sorte d'aller là-bas, de rendre visite à la famille, puis nous rapportions des ingrédients avec nous.

MARTIÉ Permettez-moi de m'assurer que les gens comprennent cela. Ta mère avait un restaurant à New York. Elle est une restauratrice assez légendaire à part entière. Elle n'est donc pas qu'une cuisinière. Elle était restauratrice.

RAAÓN Oui. Je veux dire, nous avons eu le restaurant pendant près de 30 ans. Et tu dois te rappeler, ma mère à cette époque, les gens n'avaient aucune idée de ce qu'était la cuisine mexicaine. Ils pensaient que c'était comme des assiettes combo au fromage et merdiques et tout ça. Mais ma mère faisait vraiment un effort très concerté pour élever la cuisine. Et par la suite, elle a eu une belle course de près de 30 ans avec son restaurant homonyme appelé Zarela&# x2019s.

MARTIÉ A New York, non ?

RAAÓN Oui, à New York. J'imagine ça : être une mère célibataire, une paire de jumeaux. Vous savez ce que je dis, jumelles ? Cinq mille dollars à votre nom. Aller à New York et tout mettre sur soi.

MARTIÉ Elle possède une force de la nature, dites-vous.

RAAÓN Oui. Et c'est pourquoi je suis très attiré par les femmes fortes, comme vous, évidemment. Et les femmes qui gèrent leurs affaires, parce que je m'identifie tellement à ça. Parce que j'ai ma mère comme exemple.

MARTIE Nous en aurons plus avec le chef Aarón Sánchez juste après la pause.

Bienvenue dans Homemade. I&aposm Martie Duncan. Et aujourd'hui, je parle avec le chef Aarón Sánchez.

Racontez-nous cette histoire de taupe, si cela ne vous dérange pas.

RAAÓN Alors ma mère — nous avons vécu dans ce petit immeuble. Kevin Nealon, pour vous tous, vieux écoliers, c'était dans Saturday Night Live, viviez dans notre immeuble.

Et ma mère a commencé à faire taupe. Et une partie du processus consiste à griller les piments et à extraire les huiles essentielles. Cela a fini par être un spectacle complet, enfumé la maison et le bâtiment.

Les gens ont évacué la maison, pensant qu'il y avait un incendie. Mais en substance, c'était juste ma mère qui fabriquait une taupe. Alors nous sommes assis là-bas assis en pyjama en train de regarder le bâtiment et les gens se disent : "Oh, mon Dieu, qu'est-ce qui se passe ?" Nous faisons juste de la taupe, ce n'est pas grave. » Vous voyez ce que je veux dire ?

MARTIÉ Hé, Kevin Nealon, on ne fait que faire taupe ici. Ne vous inquiétez pas pour nous.

RAAÓN Exactement.

MARTIÉ C'est une si belle histoire. Quel est votre souvenir culinaire préféré ou votre recette préférée de grandir avec votre maman ?

RAAÓN J'en ai tellement. Je pense qu'il y a les trucs que ma mère faisait au restaurant, que j'aime et qui fait toujours partie de ma vie. Mais pour moi, quand je voulais un peu de cuisine maison, et quel plat j'avais envie, c'était un plat appelé sopa seca, qui se traduit par une soupe sèche.

Et fondamentalement, ce que c'est, c'est que vous prenez comme, vous savez, des pâtes fideo ou alphabet, puis vous les faites griller avec de l'huile d'olive, ce qui en fait un peu de noisette. Et puis vous ajouteriez une purée de tomate rôtie, d'ail, d'oignon et de coriandre. Après l'avoir rôti, vous le réduisez en purée et l'ajoutez à ce mélange de pâtes à griller, puis vous ajoutez du bouillon. Vous le faites donc presque cuire comme un risotto.

MARTIÉ Comme un risotto. Oui.

RAAÓN Oui. Donc, vous ajoutez du bouillon pour qu'il soit agréable et moelleux, mais qu'il ait cette texture. Et puis à la fin, vous le terminez avec du bon fromage cotija. Et c'est comme ce plat chaud et réconfortant qui rappelle les pâtes.

MARTIÉ Ooh, ça sonne si bien.

RAAÓN Je le fais pour toi, chérie.

MARTIÉ OK, je vais vous prendre sur celui-là à coup sûr. Alors, quand vous vous réunissez avec votre famille maintenant, qu'est-ce que votre famille attend de vous ?

RAAÓN Je dis tout le monde & # x2014 parce que, vous savez, j'ai un grand réfrigérateur ou tout & # x2014 je l'ai dit, et quotLook, nous avons obtenu après son. Donc, si vous voulez quelque chose, vous n'avez qu'à l'écrire et le mettre sur le Post-it. Et quand je viens prendre mon café le matin ou autre chose et que je vais m'entraîner, je vais le regarder et je me dis, d'accord. Et c'est drôle & aposca parce que j'aime toujours, d'accord, laissez-moi voir tous les différents post-it.

L'un d'eux dernièrement a été — parce que nous avons dans cette situation — beaucoup de plats à un pot. Donc, tout mon truc, c'est que je veux m'assurer que nous n'avons pas de gaspillage alimentaire. Alors j'achète les choses entières. Alors j'achète des poulets entiers. J'achète du poisson entier. Je prends les os et fais du bouillon. Et puis faire de la soupe. Donc, tout ce que nous faisons, nous devons être plus attentifs et plus attentifs à la façon dont les gens vivent actuellement.

MARTIÉ Parle-moi un peu du genre, disons, par exemple, tu vas me faire un plat de poulet dans une casserole. Comment pourrions-nous commencer cela?

RAAÓN Je pense que c'est une mauvaise chose de trouver une recette et d'aller au magasin acheter les ingrédients pour cette recette. Pourquoi? Car forcément, vous achetez trop d'ingrédients et vous avez des déchets. Parce que vous devez faire cette chose particulière. Donc, ce que je fais, c'est que j'ai un tableau blanc dans ma maison juste à côté de ma cuisine, puis je mets des protéines. J'ai donc mis des côtelettes de porc, du steak, des filets de poisson, des crevettes, la la la. Et puis je fais une autre zone de légumes, vous savez, les navets, la courge musquée. Ensuite, je fais des légumineuses ou des féculents, des lentilles, du riz, peu importe. Et puis les sauces. Et puis ce que je fais, c'est que je commence à prendre toutes ces différentes catégories et à faire des plats à la maison.

MARTIÉ Donc, je lisais votre blog plus tôt et vous aviez de très bons conseils pour le cuisinier à domicile sur votre blog. Et il y avait quelques surprises là-dedans pour moi. Vous avez besoin de rincer les articles en conserve? Je n'ai jamais su cela.

RAAÓN Aussi, vous savez, si vous ouvrez une sauce piquante, c'est juste moi. Je ne le mets pas dans une armoire sèche. Je mets au frigo.

MARTIÉ Droite.

RAAÓN Parce que vous avez brisé ce sceau.

MARTIÉ Droite?

RAAÓN Il doit donc être maintenu à la bonne température. Voilà donc quelques petits conseils, je dirais à tout le monde.

MARTIÉ Alors tu viens de dire le mot can, qui me rappelle à chaque fois que je l'entends, ça me fait penser à toi parce que tu dis toujours que tu es un Mexicain. Quelle? Comment avez-vous obtenu ce slogan?

RAAÓN Je suis un Mexicain, pas un Mexicain.

MARTIÉ J'ai compris.

RAAÓN Donc, il s'agit de faire en sorte que cela se produise. Tu sais ce que je veux dire? Les gens qui me connaissent savent que je suis toujours de bonne humeur. Je suis toujours prêt à faire un câlin à quelqu'un. Eh bien, maintenant, peut-être un câlin de six pieds.

MARTIÉ Coude.

RAAÓN Ouais, un petit coude. Mais pour moi, je mène une vie bénie. Je n'avais jamais pensé, quand j'ai commencé, que j'avais un tel impact sur la vie des gens. Je sens donc qu'il est de mon devoir de m'assurer que je suis toujours de bonne humeur, que je prends soin de moi et que je me nourris d'informations afin de pouvoir continuer à grandir et à aider les gens. Vous savez, et c'est l'une des grandes choses que j'essaie de faire tous les jours quand je me réveille et que j'ai de petites missions. Vous voyez ce que je veux dire ?

MARTIÉ Je sais que vous avez une grande influence dans la communauté hispanique parce que vous montrez aux gens ce qui est possible, mais vous allez plus loin que cela. Vous avez une fondation que vous avez créée pour aider à fournir des bourses. Je suis tellement impressionné par ça. C'est juste quelque chose que j'admire vraiment que vous faites. Parlez-nous un peu de la Fondation des bourses Aarón Sánchez. Faites savoir à nos auditeurs un peu ce que vous faites.

RAAÓN J'ai ressenti — quand j'ai commencé à cuisiner il y a 25 ans, peu importe, encore plus que cela, mais j'ai senti — qu'il y avait une disparité entre les rôles de leadership dans les cuisines des personnes d'origine hispanique. Et alors que je commençais à développer cette plate-forme et à pouvoir récolter de nombreux avantages d'un travail acharné, je voulais m'assurer de redonner à l'industrie qui a été si généreuse et impactante dans ma vie. Alors j'ai commencé à penser à, quelle est la chose la plus importante? Planter des graines. Éducation. S'assurer que nous préparons la prochaine génération à réussir. C'est le plus beau cadeau que nous puissions offrir.

Je voulais donc commencer à identifier les jeunes talents, en m'assurant qu'ils aient les ressources, l'éducation et les bases pour réussir. Parce que je ne voulais pas qu'il y ait d'excuses pour qu'ils excellent le long de l'échelle. Et si une éducation culinaire était quelque chose qui était nécessaire pour que les jeunes Latinos réussissent, alors je vais la leur fournir.

Et en plus d'obtenir la meilleure éducation culinaire, qui est un programme de 11 mois à l'ICC à New York, qui sont des partenaires fantastiques pour moi depuis 2016. Nous avons environ 10 enfants inscrits. Nous allons probablement en mettre trois autres cette année. Outre l'éducation, nous avons également accès à des expériences de la vie réelle.

Ils mettent la main sur la main, puis ils ont accès à cet incroyable réseau de pairs, de chefs et de personnes que je connais, respecte et admire afin qu'ils puissent commencer à prendre de bonnes décisions sur l'endroit où ils veulent aller.

MARTIÉ Donc quelque chose comme ce que Paul Prudhomme a fait pour vous, vous essayez de faire pour eux ?

RAAÓN Exactement.

MARTIÉ J'ai compris. Donc, vous payez en avant de cette façon ? Je pense que c'est tellement important. Une chose que vous avez dite, je sais que beaucoup d'entre vous écoutent, peut-être avez-vous des enfants qui ont grandi en regardant beaucoup la télévision culinaire et vous parlent peut-être d'une carrière culinaire, peut-être pas votre premier choix pour eux. Et en tant que personnes de l'industrie, nous réalisons que c'est beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît à la télévision.

RAAÓN Ouais.

MARTIÉ Quels conseils donneriez-vous aux parents dont les enfants leur demandent d'aller à l'école culinaire ?

RAAÓN Une des choses que je dirais serait, n'ayez pas peur de dire à vos enfants la vérité honnête. Juste parce que vous allez à l'école culinaire et que vous dépensez 30 000 $ par an, soyez réaliste. Vous n'allez pas sortir de là et devenir chef. Vous allez devoir encore payer vos cotisations. Je pense donc qu'il y a une chose qui doit être exprimée.

MARTIÉ Droite.

RAAÓN L'autre grande chose que je pense que les écoles culinaires doivent faire un meilleur travail, c'est que vous devriez être capable de vous spécialiser. Alors tu vas à un programme culinaire, tu as six mois des bases, de la formation, des bases, des saveurs, du bouillon, des sauces, le tout. Ensuite, je pense que vous devriez être capable de vous spécialiser dans le domaine de la restauration dans lequel vous souhaitez vous lancer.

Vous pouvez être un chef personnel. Vous pouvez être développeur de recettes. Vous pouvez être styliste culinaire. Vous pouvez être traiteur. Vous pouvez être comme ce que vous faites et organiser des événements, d'un point de vue culinaire. Ce que vous devez faire, c'est être en mesure d'être précis sur la zone de service alimentaire dans laquelle vous souhaitez vous lancer. Car inévitablement, ce qui finit par arriver, c'est que les jeunes sont découragés lorsqu'ils vont travailler en cuisine. Ils travaillent 12 heures par jour pour très peu d'argent et font quelque chose de monotone et de bénin. Donc, c'est ce que je suggérerais. Soyez juste réel avec les attentes.

MARTIÉ Une chose que je vous ai entendu dire dans le passé, et je pense que c'est aussi une chose très importante : allez d'abord travailler dans un restaurant.

RAAÓN Ouais. Voyez si vous l'aimez.

MARTIÉ Beaucoup de gens n'ont aucune idée de ce que c'est que de travailler dans un restaurant. Et c'est beaucoup plus difficile que vous ne le pensez.

RAAÓN Absolument.

MARTIÉ Donc, en tant que cuisinier à domicile qui essaie d'être créatif et de faire quelque chose d'intéressant et différent pour la famille et les amis et pas mes vieilles spécialités du Sud, que tout le monde aime, mais, vous savez, vous voulez mélanger un peu et #x2014, apprends-moi un plat mexicain que je peux cuisiner et que je n'ai probablement jamais fait auparavant.

RAAÓN Oh, c'est un bon. Eh bien, je vous donne un profil de saveur. Et ça ?

RAAÓN C'est un peu difficile de l'enseigner en quelque sorte. Je pense que la seule chose que vous pourriez potentiellement faire est mon deuxième livre de cuisine, Simple Food, Big Flavour, il y a une recette que j'ai appelée Chipotle Love. Et en gros, c'est de l'ail rôti. Donc tu prends des gousses d'ail, tu les confies en quelque sorte soit dans des gousses. Vous savez, comme une grosse tête entière que vous faites rôtir au four enveloppée dans du papier d'aluminium et, etc. Ou vous pouvez simplement prendre des gousses d'ail pelées en les mettant dans de l'huile d'olive, cuire sur la cuisinière.

Une fois ce confit&apos refroidi, le réduire en purée avec l'huile résiduelle avec une demi-boîte de chipotle en adobo, une poignée de coriandre, des zestes de citron vert. Réduisez cela en purée, et c'est la marinade la plus épique. Vous pouvez ajouter de la mayonnaise à cela et plus de jus de citron vert et faire un peu de sauce trempette. Vous pouvez l'utiliser comme vinaigrette. Ce serait donc ma seule petite technique que je pourrais vous donner. L'amour chipotle. Cinq ingrédients, et vous l'adorerez.

MARTIÉ Cela semble fantastique. Je suis curieux. Si vous pouviez y aller maintenant — parce que nous avons des restrictions et nous n'allons vraiment pas comme avant —, mais si vous pouviez aller dans n'importe qui d'autre&aposs restaurant maintenant, peu importe où il se trouve, où iriez-vous et quoi commanderiez-vous ?

RAAÓN Voir I&aposm ennuyeux. Je vais tout le temps dans les mêmes putains de restaurants. &aposCause je sais juste ce que j'aime, tu vois ce que je veux dire? En ce moment — oh, Seigneur. Seigneur, Seigneur, Seigneur. Eh bien, il y a un restaurant à New York appelé Lupa. Je vais dans ce restaurant et j'ai la même chose à chaque fois. J'y vais et j'ai une salade de scarole avec un peu de pecorino râpé, de l'oignon rouge et des noix grillées. Ce sera mon premier cours. Ensuite, j'ai mon cacio e pepe. Alors des pâtes avec juste un peu de poivre noir et de fromage. Et puis j'ai ce beau dessert qui s'appelle tartufo, qui est essentiellement comme une crème glacée qui a été roulée dans la ganache au chocolat qui a un tas de noix grillées à l'extérieur. C'est comme si c'était un petit baume de crème glacée.

MARTIÉ Je veux cela. Je veux tout ça. Je veux tout ça. Aarón, dis-moi, quel est ton plaisir coupable, cette envie que tu ne peux pas nier ?

RAAÓN Eh bien, pour moi, ce doit être la quesadilla de fin de soirée, d'accord ? J'ai toujours du bon fromage mexicain chez moi. Cacique est l'entreprise avec laquelle je travaille depuis plus de 10 ans. Ils sont l'un des plus grands leaders des marques alimentaires mexicaines dans le pays. Alors j'ai toujours de bonnes tortillas. J'ai du bon fromage et de la salsa dans mon réfrigérateur. Alors je rentre tard du travail. Je fais une petite quesadilla rapide. Et c'est mon plaisir coupable.

MARTIÉ Tu sais, j'en fais beaucoup aussi. Utilisez ma poêle en fonte pour cela. Et cela fait une excellente quesadilla.

RAAÓN Oh, tu ne mens pas, chérie. Tout peut y entrer. Et je vais vous dire, mes poêles en fonte, j'en ai quelques-unes, mais elles sont les choses les plus convoitées dans ma cuisine. Je parie qu'ils ont aussi le tien, non ?

MARTIÉ Oui. Ma mère et sa poêle en fonte qu'elle a eue quand elle s'est mariée, je l'ai toujours. Je l'utilise tous les jours. Il a une soixantaine d'années. Et il est tellement usé que la bague, le cercle en dessous, est tout simplement brûlée. Il n'existe plus. C'possède ce vieux.

RAAÓN Je l'aime.

MARTIÉ Il a été tellement utilisé. Je vous le montrerai un de ces jours.

RAAÓN Il y a une grande tradition au Mexique, c'est quand vous avez une jeune mariée à être et qu'elle est sur le point de se marier, la femme plus âgée de la famille donnerait à cette jeune mariée pour être un molcajete. Comme un beau vieux mortier et pilon de roche volcanique. Et cela serait passé à la jeune mariée comme une façon de dire, "I&aposve a fait cuire de grandes salsas dans ce petit mortier et pilon. Ceci est pour vous."

MARTIÉ C'est si beau et si merveilleux. J'aurais du mal à donner l'une de mes poêles, mais peut-être que je vais bien, je n'ai pas d'enfants, donc j'aurais du mal à en donner une. Mais je dirai que vous m'avez donné une idée. Je pense que je vais prendre quelques extras et commencer à bien les assaisonner. Et quand mes nièces se marient, ayez celles-ci à leur donner. Quelle bonne idée. Merci pour ça.

RAAÓN Absolument.

MARTIÉ Aarón Sánchez, tu es une joie et un plaisir. Merci beaucoup d'être avec nous aujourd'hui sur le podcast Allrecipes&apos Homemade.

RAAÓN Merci chérie. Gros bisous à toi, d'accord ?

MARTIÉ Gros bisous et portez-vous bien. Je t'aime.

RAAÓN Très bien, chéri.

MARTIE Les nouveaux mémoires d'Aar&# xF3n S&# xE1nchez&# x2019 sont D'où je viens : leçons de vie d'un chef latino Son site Web est ChefAaronSanchez.com. Vous pouvez le retrouver sur Instagram @ChefAaronSanchez et sur Twitter @AaronSanchez. Et la prochaine fois que vous serez à la Nouvelle-Orléans, assurez-vous de vous arrêter dans son restaurant, Johnny S&# xE1nchez.

A venir dans le prochain épisode de Homemade : la seule, la seule, la marraine de l'âme elle-même, Mme Patti LaBelle.

PATTI Il a dit : « Patti, salut, c'est Reggie ». J'ai dit : « Oh, salut, Reggie ». ?" Il a dit, "I&aposm Elton John maintenant." J'ai dit, "Quoi ?"

Quoi qu'il en soit, nous avons enregistré une chanson au Red Piano à Vegas. Après que nous ayons eu fini, j'ai dit "Elton, ici&prenez vos bagues." Il les a laissées sur le piano. Il a dit : « C'est pour votre Tupperware ». Au lieu de me rendre Tupperware, il m'a donné un diamant.

MARTIÉ Nous allons tellement nous amuser. Vous ne le manquerez certainement pas, alors abonnez-vous au podcast dès maintenant. Et laissez-nous vos commentaires pendant que vous y êtes.

N'oubliez pas que vous pouvez trouver des milliers de recettes, d'idées de repas et de tutoriels de cuisine de la plus grande communauté de cuisiniers au monde sur Allrecipes.com. Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook, Twitter et Instagram.

Ce podcast a été enregistré à Birmingham, édité à Atlanta et peut être trouvé partout où vous obtenez vos podcasts.

Homemade est produit par Allrecipes avec le rédacteur en chef Jason Burnett. Merci à notre équipe de production Pod People : Rachael King, Eliza Lambert, Tanya Ott et Maya Kroth.


Le célèbre chef Maneet Chauhan sur son empire de la nourriture et des boissons à Nashville en pleine croissance

Condé Nast et American Express présents De la passion à la pratique, une série présentant des entrepreneurs innovants qui transforment leur motivation personnelle en entreprises en croissance, et comment le soutien de relations clés peut jouer un rôle essentiel dans le succès d'une entreprise.

Nous racontons ici l'histoire de la chef et entrepreneure culinaire, Maneet Chauhan, dont les restaurants et les brasseries se développent presque aussi rapidement que sa ville de Nashville.

Maneet Chauhan ne croit pas à la perte de temps, ni à l'opportunité. And her rapid growth since moving to Nashville four years ago speaks to her hunger for success, and her focus on doing it her way. The chef/tv-host/restaurateur/hospitality entrepreneur had built a successful name for herself in the culinary world and was living in New York, one of the food epicenters of the world, when an opportunity to open a restaurant brought her to Nashville, TN. Now, with her restaurateur husband Vivek Deora, she is the owner of a flourishing food and drink empire in one of the fastest-growing culinary destinations in the country – and she’s been moving fast, too.

Four years, four restaurants, three breweries including Tennessee's largest, one cookbook, with another on the way -- she is only getting started. In a visit with her at her home and Nashville businesses, the super-multi-hyphenate discussed the future of food, the decision to grow her business in Nashville, and the keys to finding the right partners to help fuel your success.

To start, let’s break down all of the businesses you have right now.

In Nashville, the first restaurant we opened was Chauhan Ale & Masala House, followed by Tansuo, which is a Chinese concept, then Mockingbird, and recently we opened Chaatable. We have two breweries over here, Mantra Artisan Ales and Steel Barrel. And then a big brewing facility called Hop Springs in Murfreesboro, which is on 86 acres. The restaurants fall under our Morph Hospitality arm, and then breweries are all under our Life is Brewing business. Other than that, I also have books, I do a couple of TV shows, so yeah, I keep busy.

Your undergraduate degree is in hospitality management, and you were trained at the Culinary Institute of America as a chef – what inspired you to make beer, and then open a brewery?

India Pale Ale is from India, so it was a perfect pairing in my mind. In India, a beer with a meal is a normal pairing that I wanted to bring here in a unique way. I consider the hops in beer as a spice or a flavoring agent. So it was a really fun challenge to me to balance different flavors in this way. And I wanted to bring those flavors – like cardamom and chai – into the beer and make something really creative.

Once we came up with this idea, we started approaching different brew masters around town and told them about our vision and a lot of them were like 'yeah ok'. There wasn't that enthusiasm that we felt at the time when we wanted to get into this, and then we started speaking to Derrick (Morse, her partner in Life is Brewing) and his eyes literally lit up like 'yes we could do this' and he started saying ‘how about this way?’ or ‘actually that isn’t going to work, but let’s try this’. And so once we connected with him and started doing more research, we were like this is just the perfect person. He was crazy as I was, so it worked.

PHOTO by Gillian Laub | Vivek Deora and Maneet Chauhan

How do you and Vivek (her husband and business partner) work, what is the core element to your partnership in work and life?

To me, I think any equation is all about partnership, right? And at times, in a lot of partnerships, there is one person who talks too much or there is one person who loves the limelight, and in this partnership it is me! I love to talk, I love to be in front of the camera. With Vivek it's quieter, for sure, but it wouldn't be possible without him because he's made sure that this dream of ours, this business of ours, is on track while I am in front of the camera.

And then you and Vivek brought on other partners, like Derrick, as you continued to grow.

Yes, like Derrick. And like Mikey and Brian (her partners at The Mockingbird). They are partners. If we are opening a restaurant it would not make sense to hire them as staff, even though Brian is an amazingly talented chef and Mikey is the most charming front-of-house manager you will ever have. They are all owners over there, and I think that is the key. There are a lot of people who have this attitude of 'me, me, me' and they're not going to give anything, and not going to grow or build people up as they grow. And I think that is not a smart business move to make, we all grow together and a rising tide raises all ships: I say that because I believe that.

PHOTO by Gillian Laub | Mikey Corona, Maneet and Brian Riggenbach

I know that you lured Mikey and Brian to Nashville from Chicago, what do you look for in a partner? How did you know you wanted to work with them?

I look for drive. If you don't have the drive to succeed or you don’t want to do something different, then you are going to have stagnation. I want to be creative in the food, but also in the business, so if someone is doing something different or unique, and is passionate about it and about putting in the work, then we will connect. Because that is me.

You had opportunities to open restaurants in many cities around the country, maybe some bigger ones with a more-known food scene. How did you know Nashville is where you wanted to open your first restaurant, and grow your business?

I think Nashville is the perfect place for us to grow our business because it is such an up-and-coming town, and not only in terms of the culinary [scene] – it's always been known to be a music city, right? The audience is amazing. And not only in terms of music, but the audience is amazing for me as a chef. I can experiment, I can show off what Indian cuisine is. We can present Chinese food and people love it. I absolutely think that Nashville is the amazing place for us to grow.

The largest convention center in the south has opened up in Nashville. There is a direct international flight into Heathrow from here. So, now it's so much better connected to the world. So, yeah, why not Nashville?

PHOTO by Gillian Laub | Chauhan Ale & Masala House

What area are you thinking of branching into next? What is inspiring you lately?

I like to keep those things open and adaptable. If an interesting opportunity comes up, I am not going to say no to it. But I’m also at that stage where I know what my strong points are and what they're not. I’m a chef, a business owner, a manager, a brewer. But I’m not, for example, a producer. A photographer. A filmmaker. You are not something that you are not. And it doesn’t mean I may not want to get into any of those things in the future. In the future, I may want to get into the jewelry business because I love jewelry and maybe that is something I want to do later on, like curating, who knows? But I will never be a designer. I love the experience of making and giving great dinners, great meals, and sharing that with people, and I get to do that. So whatever inspires me next will come, and I will find the way to do it the way I would want to do it.

From Passion to Practice continues on Architectural Digest and WIRED with additional stories of entrepreneurs, as well as expert tools and insights into how business owners — in healthcare, food, and construction — can manage and facilitate growth.


Why Did Evernote Shutter Evernote Food?

To understand why Evernote decided to stop supporting Evernote Food, we need to look at the state of Evernote as a company and a product around 2015.

Around the time when Evernote launched Food, the company was trying lots of different things to diversify its revenue streams. The company launched a range of Evernote-branded merchandise, such as notebooks, tablet styluses, and backpacks. It sold these products through the Evernote Marketplace, a now-defunct online store that carried a range of branded goods. The company also released Evernote Hello, a half-baked contacts app, in 2011.

The products Evernote launched around 2011 weren’t necessarily bad—they just weren’t necessary. The Evernote Marketplace was particularly confusing. Sure, the Evernote-branded Moleskine notebooks sold through the Marketplace were stylish, but they did nothing to reinforce Evernote’s core value proposition. The notebooks and styluses and backpacks felt like a confused cash grab by a brand that was losing sight of its identity.

Similarly, Evernote Food wasn’t a bad product. It actually predated the trend of taking “food selfies” by several years. With the exception of Flickr, there was virtually no competition in this area at the time. There was just very little reason to use Evernote Food over the core Evernote product. The primary Evernote app could already do everything that Evernote Food could do, and more. Developing and supporting two very similar products for audiences with significant potential overlap made no sense. Even though Evernote Food was a good idea, it didn’t align well with Evernote’s business model.

Some hardcore users were disappointed by the decision to close Evernote Food. But for Evernote as a brand, the closure of Evernote Food (and Hello and the Evernote Marketplace) was a difficult but necessary step.


Welcome to The Cooking Game.

You’re on a mission to start running your own restaurant business.
Fancy celebrity chef who owns a chain of his own restaurants and who promotes healthy and vegetarian recipes inspired from all over the world? Do you want to become a famous gourmet, and food writer who has her own TV Show?
Start now with The Cooking Game and learn how to cook, serve and manage your own restaurants.

Chef Jennifer will help you getting accustomed to preparing a variety of dishes from all over the world & managing different style of restaurants: from fast food cafe to vegan to a high-end exclusive Japanese sushi restaurant.

You will start with simple Fast Food Cafe to gain basic culinary skills, then proceed with to earn a Turkish restaurant business, provided you prove what you have as a chef.

Caractéristiques:
- 8 unique restaurants, from bakery to diner, from american to chinese
- more than 320 levels
- hundreds of kitchen upgrades
- prepare hundreds of dishes
- satisfy thousands of customers
- personalize your interior with elegant furniture
- cook any dish from burger to fancy chef recipe, from breakfast to dinner

You will slowly make your own into owning and managing a Chinese Noodles le restaurant.
Ever wonder how to stir fry a Chinese noodle and fried rice?
Do you have what it takes to stir fry a Chinese style egg-noodles in front of your customers with selected toppings, meat & sauces?

Upgrade your culinary skills then with managing more advanced and exquisite Italian and Japanese Sushi restaurants.
These restaurants are not for the faint-of-hearted.
Japanese sushi restaurant will take your skill to the limit as you explore the traditional ways of making Japanese sashimi, sushi rolls, tempura etc.

All work but no play? Ne t'inquiète pas. Candy shop will take you back to your sweetest memory as a kid.
Serve the desserts to your customers by learning how to bake cupcakes, make cotton candy, frozen yogurt and Slurpee!

A variety of cuisines:
- Chinese Noodles & Rice
- Italian Pizza, Pasta & Lasagna
- American Fast Food Burger & Hotdog
- Japanese Sushi & Tempura
- Arabic Shawarma & Kebab
- Popular Cakes, Icecream & Sweets

WHAT ARE YOU WAITING FOR.
Show your skills and feed the hungry customers!
Download the free version of "the Cooking Game" now! THIS IS THE MOST INSANELY ADDICTIVE COOKING GAME EVER!

The Cooking Game is free to play, but you can choose to pay real money for some extra items.


Step 4: Mixing and Matching

Now that you have a list of words relating to the kind of food and cooking blog that you want to start, it is time to start creating fun blog name ideas.

First you can start mixing and matching the words together you have on your list. From example #1: you get a few ideas such as Copper Kettle Cream, Little Sweet Fudge.

See if you get any good ideas from doing that.

Once you have done that, then start mixing and matching words from your list, with general cooking/food/kitchen words.

Below I’ve created a list of food and kitchen related words that you can use to mix and match your list with to come up with name ideas.

  • Pique-nique
  • Spoons of ________
  • Kitchen
  • Pots of _______
  • Plates of ______
  • Eatery
  • Marché
  • Épicerie
  • Boucher
  • Fermier
  • Planche à découper
  • Tableau
  • Comptoir
  • The _______ Table
  • Apron
  • Servings of _______
  • Cookbook
  • À manger
  • Flavors
  • Cuit
  • Hacher
  • Zeste
  • Sweet / Sweetness / Sweetened _______
  • Mon chéri
  • Recouvert
  • assaisonnement
  • Infuse / Infusion
  • Salt / Pepper
  • Spice
  • Marinated
  • Sizzle
  • Veggie
  • Tomate
  • Pain grillé
  • Soupe
  • Croustillant
  • Melts
  • Le banquet
  • Miam
  • Tummy
  • Foodie
  • Plaisir
  • Taste The _______
  • Les envies
  • A Bite of _________
  • A Dash of ______
  • Promotions
  • Secret
  • Chaleur
  • Pinch of _______
  • Better With _______

Mix and match different words, words that describe you or your blog with food related words. Be your own name ideas generator.

Here are some examples using the vision paragraphs from above:

Example#1 The Blog About Sweets:

  • Spoons of Copper
  • Spoons of Cream
  • Copper Wrappers
  • Copper Confectionery
  • Steam Confectionery
  • Copper Parlour
  • Copper and Cream Parlour
  • Copper and Cream Confectionery

Example #2 Altering Recipes:

  • Recipe Remodel
  • The Recipe Tailor
  • Recipe Refashion
  • Recipe Recooked
  • Recipe Reshaped
  • The Recipe Blender

Example #3 Recipes Based on Movies:

  • The Kitchen Cinema
  • A Kitchen Love Story
  • Cinema Picnics
  • Popcorn Kitchen
  • Movie Kitchen Nights

4. Healthy Wage

Healthy wage is a program where participants get paid to lose weight.

Well, it’s a little more complicated than that but basically participants put in the amount of weight they want to lose, how long it will take them to lose it, and the calculator will show them how much money they could win. Participants who reach their goal within the allotted time frame, get paid the projected winnings.

As you can see, it’s a pretty interesting concept that may be appealing to some of your readers who are looking to shed a few pounds. This is an easy post to write for your blog, just talk about the company and how unique their program is! Remember to try them first, you can let them know you are doing research for a post and not looking to win money. Most companies will give you temporary access to check out and try their program.

Commission rate is $50 per Healthy Wager signup, $30 per Team Challenge signup, and 10% second-tier commission.

5. Yellowhammer Media

This is another ad network affiliate that has done well for me.

The set up was easy and the CPM rates were good (although not as high as Sovrn). My only problem with Yellowhammer is their interface – it’s not user friendly and there is very little analytics available so you can’t see what is working vs what isn’t.

The payout is also a bit of a pain as you have to send them an invoice if you want to get paid. But maybe things have changed since I was with them, it was a few years ago after all.

6. Gourmet Ads

I was with Gourmet Ads for almost a year and things were good – not stellar – but comfy. It’s the same system as Sovrn and Yellowhammer, the only difference is they only display food and cooking related ads.

7. Amazon Associates

One of the most famous – if not the most famous – affiliate program out there!

Amazon Associates was the second program I joined and I still use them for every post I create. It’s easy to use and I’ve had a lot of success with it.

The way it works is you make commission (between 4%-8%) for every sale you make on your blog.

So say I link the words fish sauce to a fish sauce sold on Amazon. Well, every time someone clicks on the link and orders one, I make commission.

What’s also great is if the user clicks on your link but doesn’t purchase the fish sauce, you will still make a commission from whatever they purchase during that visit.

Amazon is great because it’s a household name. People trust the brand so they aren’t afraid to purchase things from there. I guarantee you will be making money with them!

8. Shareasale

Shareasale is an affiliate network with over 2,000 merchants.

The registration process is automatic and once you’re inside you get to choose which merchants you would like to promote. You have to send a request and wait for their approval before you can start promoting them. I haven’t been declined once so far, it’s really not that hard to get accepted. Payments are consolidated into one paycheck and the minimum is $50.

Most of the brands I work with are with Shareasale. I like how their dashboard is set up (straight forward) and that I have so many different tools available to use to promote my products.

9. Saucey

Alcohol delivery in minutes. Saucey offers access to the whole liquor store at your door within 30 minutes! The commission per sale is 4% and their average sale is $52.

10. Swoop

Swoop is an affiliate company specifically made for food blogs – and they are amazing! All you need to do is place a code in the header of your blog and Swoop will insert an ad within the content of your site, typically in an article or a recipe, when it finds a contextual match. You can also choose to only display Swoop ads (like I do on my blog) in your recipe cards as opposed to throughout your posts. I think every food blogger should use Swoop – it’s non invasive and you are guaranteed to make a few bucks every month.

11. VigLink

VigLink specializes in in-text advertising. This means it converts words from your posts into affiliate links and if a user makes a purchase, you earn a referral commission from it. I briefly used VigLink so I cannot say much other than it was pretty easy making a few cents here and there.

They have a good reputation and many bloggers seem to be happy and successful with them. My reason for not using them is simply that I already have many other links and ads on my blog.


Ravello-Lunch-Villa Maria

Villa Maria Ravello is surrounded by wonderful terraced gardens where every morning our farmers harvest organic products which can be savored in the restaurant. Take a stroll through the gardens and even visit the cave chapel at the end of the gardens, where farmers used to stop and pray during work pause.

After our walk through the gardens of Villa Cimbrone we headed to the ristorante Villa Maria . The hotel/restaurant is a perfect way to take a scenic break with delicious food.

The restaurant opened, just like the hotel, in 1934 with grandma Orsola at the burners today it is possible to savor regional and local cuisine recipes improved with knowledge and modern taste by the coast’s famous chefs.

The restaurant, suggested by major culinary guides, has received awards from the Gambero Rosso and from the Italian Culinary Academy, the TV network BBC, has filmed the chefs at work for the program “Ce matin” starring Lloyd Grossman and gastronomy expert Antonio Carluccio.

We sat in the garden overlooking Ravello and the coast and savored every bite especially the lemon soufflé.


What Is the Always Pan?

Our Place is a mission-driven e-commerce brand from Malala Fund co-founder Shiza Shahid. The company derives inspiration from modern, multi-ethnic American kitchens to design their thoughtfully curated and ethically produced cookware. They invest in fair labor to create their products and use sustainable materials in each of them, shipped in recyclable and biodegradable packaging 100% free of plastics.

The Always Pan is a chic and functional tool that promises to replace eight cookware items: a steamer and strainer, sauté pan, saucepan, saucier, skillet, fry pan, nonstick pan and spoon rest.

Our Place Always Pan

Take $10 off your order with code FOODNETWORK10 until December 8, 2020


Explore the Culinary World And Beyond With the Best Cooking Shows on Netflix

From charming competition shows, hilarious and weird originals, and some mind-expanding docu-series.

Has your quarantine cooking routine devolved into fried rice, buttered noodles, scrambled eggs, or other go-to lazy dishes? If you&rsquore short on home cooking ambition these days, you&rsquore far from alone. But, friend, it doesn&rsquot have to be this way. Netflix has a sprawling back catalogue of cooking shows to get you out of any culinary jam, from the streamer&rsquos many meditative series about gourmet chefs to its high-octane creative speed-cooking competitions. Whether you like your cooking content competitive, educational, or travel-inflected, Netflix has a show for everyone.

With these programs on your side, you can put your cookbooks, recipe cards, and Pinterest boards to rest. Give yourself permission to try something new. From charming competition shows to hilarious originals and mind-expanding docuseries, here are the best cooking shows on Netflix to stream right now.

Michelle Obama&rsquos crusade to provide better nutrition for children lives on in Waffles + Mochi, her family-friendly Netflix series about two puppet pals who travel the world learning about the provenance of foods, the intersections of food and culture, and how to cook with fresh ingredients. Watch the show with your kids, and they just might be inspired to get in the kitchen with you.

Nadiya Hussain, the multihyphenate television host, celebrity chef, novelist, and fan-favorite winner of Le grand salon britannique de la pâtisserie, has developed her fifth cookbook, Nadiya Bakes, into a same-titled Netflix show, which beams into televisions like a flare of pure sunshine. The show is textbook Hussain, featuring unpretentious, budget-friendly, showstopping bakes to wow your loved ones, from pull-apart pizza bread to vegan banana ice cream cheesecake. It's also Hussain's first strictly baking endeavor since The Great British Baking Show.

In this unconventional cooking competition, home cooks compete to transform leftovers into brand new creations. As you watch cold fast food French fries become luxurious potato croquettes, perhaps you&rsquoll be inspired to give your own unloved leftovers a second life.

Remember the movie Chef with Jon Favreau? Well, this is basically that movie in the form of a reality cooking show. Apparently the film inspired Favreau to take a real interest in the world of cooking, and he decided to learn under the guidance of renowned chef Roy Choi. With celebrity guests like Gwyneth Paltrow and Seth Rogan, Favreau and Choi cook a variety of dishes, including some you may remember from the 2014 film.

If you have a sweet tooth when it comes to your food-related television, Ruée vers le sucre may be worth exploring. This timed competition baking show has four teams go head-to-head to create the best-tasting desserts, and the winners take home a hefty cash prize. Sort of a Guerres de petit gâteau se rencontre The Great British Bake Off situation.

In another star-studded show, Chef David Chang embarks on his second filmed food adventure after Moche Délicieux with the help of celebs like Chrissy Teigen and Kate McKinnon. They join him to explore the cuisine and cultures in different cities around the world and discuss what authenticity means to them.

Twelve pairs of chefs from around the world compete to prepare signature dishes from various countries for celebrity ambassadors, food critics and the country's greatest chefs to judge. The least successful team is eliminated in each episode, and the ultimate winner earns a coveted spot at the table with the nine culinary legends who participated in the season.

When you&rsquove binged all of The Great British Bake Off and are experiencing withdrawal from English accents and strangely wholesome competition shows where people are actually nice to each other, The Big Family Cooking Showdown should help ease the pain. It may somehow be even more earnest, because families are working together to impress the judges and progress to claim the final crown.


Voir la vidéo: Cazuelas variadas